Premiers pas sur une corde raide

Posted in Réflexions with tags , , , , , , , , , on 2014/10/20 by anabraxas

On retransmet ce texte critique qui a été en premier distribué dans certains milieux à Montréal au printemps dernier…

Source

Depuis quelques mois, les dénonciations d’agressions sexuelles se succèdent à l’intérieur du milieu militant montréalais. D’abord, il y a eu l’envie d’affronter la culture du silence et les positions de principes inappliquées qui traversent ce dit milieu. Il y a eu l’envie de confronter l’habitude de préserver un front uni des conflits internes, d’attaquer la loi paternelle ou patriarcale qui veut toujours escamoter les violences sous le tapis de la bonne entente à la table familiale, qui cherche à minimiser les actes destructeurs pour éviter « la chicane ».

Une des grandes forces du féminisme est bien d’ouvrir une porte qui nous permet d’interroger nos rapports, d’examiner leur ancrage structurel, en vue de s’affranchir des normes qui les régissent. Pourtant, nous ressentons que la situation actuelle bloque le débat : des tabous apparaissent, toutes les avenues semblent piégées.

Est-ce normal que, même si nous nous considérons féministes, nous trouvions difficile de prendre la parole pour interroger ce qui se passe, pour nommer notre malaise qui va grandissant? Nous le faisons même si nous sentons que cela nous fait aujourd’hui courir le risque de nous faire traiter en ennemies, ou associer au backlash. Ni silence, ni censure.

Nous allons donc tenter d’exprimer quelques réserves, pointer les dangers qui nous guettent, les dérives possibles, et surtout, tenter de rouvrir la porte.

Lire la suite

Fighting the hopelessness machine: Drones have dead-angles too

Posted in Réflexions with tags , , , , , , , , , , , on 2014/10/19 by anabraxas

From Institute for the Study of Insurgent Warfare

Surveillance // Panopticon // Security Culture // Paranoia

Why hammer out concepts–be it speculative, critical, or pragmatist–if there is a meta-authority overseeing it all? Why conspire in the light?….We need to develop dissident knowledge of how to bring down drones, detect sensors, hack servers, distort GPS signals, and disrupt Google by fooling its algorithms. Forget the next innovation cycle. If the common hacker’s paranoia informs us correctly, we lost the war years ago and are surrounded. Soon we will be called to surrender, one by one.

–Geert Lovink “Hermes on the Hudson: Notes on Media Theory after Snowden.

A culture of security is one which enhances an organization’s capacity to determine its interests and act on them in spite of another organization’s opposed interests. Corporate workforces and law enforcement agencies both cultivate cultures of security, as do management teams, investment rings, smugglers, unions, militia men, and academic researchers. All of these cultures are supposed to control flows of information (trade secrets, exclusive suppliers, price indexes, strategic plans, etc.) and restrict communication in furtherance of an organization’s interests.

Lire la suite

Montréal: Quatre activistes bloquent les travaux de la ligne 9B d’Enbridge

Posted in Actions, Appel with tags , , , , , , , , , , , , on 2014/10/08 by anabraxas

Trouvé sur Mtl Mediacoop

7 octobre 2014 – (Raffinerie SUNCOR, Montréal Est) – Tôt ce matin, quatre citoyennes ont décidé de bloquer les travaux de la raffinerie SUNCOR à Montréal Est afin d’exprimer l’indignation populaire envers l’arrivée des sables bitumineux au Québec, par l’inversion de la ligne 9B d’Enbridge qui devrait acheminer, chaque jour, 300 000 barils de pétrole brut de l’Alberta.

Lire la suite

« Luddites » conduct solidarity sabotages in southeast Quebec

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 2014/10/01 by anabraxas

Des « Luddites » font des sabotages solidaires dans le sud du Québec

We retransmit this message sent to us from visitors… On retransmet ce message qui nous a été envoyé par des lecteurs-rices…

Anti-industrial sabotage in the Eastern Townships (Qc)

Brief resume of this communique: A railroad telecom cable was burned and three residential development panels vandalised in response to an eviction of Native resister in Gatineau and in solidarity with the 5E3, somewhere in southern K-bekk.

Full version:

So the other night on September 21, we’ve set fire to a railroad telecomm cable linking Brigham to Sherbrooke (Qc) to the US, thinking about the Algonquins people recently evicted from a resistance camp and detained in Gatineau. We took the time to select a railway bridge in the middle of nowhere near Waterloo, so we’d not have to dig to get to the cables or attract too much attention. Some fuel was dropped through an opening in the steel casing of the cables, then set on fire. Nothing fancy. It worked better as we’d guessed, as a few seconds later it already smelled burning rubber a few meters away. The enclosed air in the conduct apparently turned the fire into something like a blow torch. Kind of easy game to be reproduced elsewhere by others, we told ourselves… so that’s a reason to let others know.

Lire la suite

D’une amie qui vous veut du bien…

Posted in Réflexions with tags , , , , , on 2014/09/22 by anabraxas

Par Anne Archet

Cette lettre vous est envoyée pour vous aider à fuir
L’original vient de Croatan
Elle a fait soixante fois le tour du monde

La possibilité de fuir vous est offerte
Elle se présentera dans les neuf jours
Qui suivront le partage de cette lettre

Ceci n’est pas une plaisanterie

Partagez cette lettre
Et vous échapperez à la grande main
De plomb chaud et de fer rouge
Qui nous aplatit contre terre
Qui nous brise les ailes

Partagez cette lettre avec des gens
Qui en ont marre de se contenter de la survie
Qui veulent rejoindre le monde des vivants

Anikó Török a partagé cette lettre
Elle a ajouté en bas de la liste
Sa tactique de sabotage
Neuf jours plus tard
Elle est devenue invisible
Loin du regard du Léviathan

Zorin Barrachilli n’a pas partagé cette lettre
Neuf jours plus tard
Il était toujours un employé modèle
Un honnête citoyen
Un esclave docile
Un mort vivant

Cette chaîne ne doit être interrompue
Sous aucun prétexte

Partagez votre tactique de sabotage
Partagez votre plan d’évasion
Et reprenez un peu de la vie qu’on vous a volée
Ce faisant, vous percerez aussi des trous
Dans les murs de notre prison commune
Vous élimerez les liens que nous partageons
Qui fendent notre chair et brisent nos os

J’ai mis de la colle forte dans la serrure de toutes les portes extérieures du bureau.

Je vole systématiquement quelque chose chaque fois que je vais à l’épicerie.

J’ai mis des laxatifs dans le café des flics.

J’ai couvert les murs de la ville de mots rebelles.

J’ai spiké des arbres destinés à être abattus avec des clous de douze pouces.

J’ai fait changer de fausses erreurs sur tous mes papiers officiels et je fais recorriger sans fin par la suite.

Je donne des réponses fantaisistes et contradictoires dans les sondages d’opinion.

Je vole tout ce que je peux à mon employeur, surtout des trucs qui ne me servent absolument à rien.

J’ai détourné de la pub comme on renvoie une bombe lacrymogène aux flics.

J’ai tiré sur les lentilles des caméras de surveillance avec mon fusil à paintball.

J’ai décidé de n’être ni un homme, ni une femme et de toujours cocher toutes les cases sur les questionnaires – et je m’indigne quand on m’appelle «madame» ou «monsieur» au téléphone.

J’ai parsemé les traductions des textes administratifs que je suis chargée de réviser des mots «smegma», «noune», «chaude pisse», «bizoune» et «glaire cervicale».

Au travail, je m’arrange pour être en pause, en formation imaginaire ou en réunion avec des gens inexistants le plus souvent possible.

J’ai mis du sucre dans le réservoir à essence des bulldozers.

Je classe systématiquement les documents importants aux mauvais endroits, surtout les dossiers de créances en souffrance.

Gatineau (Qc): Cops evict and arrest Native defenders of archeological site, for a development

Posted in Reportages with tags , , , , , , , on 2014/09/19 by anabraxas

From Citizens

image

GATINEAU — The “sacred fire” at a 3,000-year-old aboriginal archeological site in Gatineau was stamped out and six people arrested Thursday when Gatineau police moved in to evict protesters who had been camping out in teepees for the past month.

The city obtained an injunction Thursday afternoon to remove the protesters and gave them a 6:45 deadline to clear out.

But they refused.

Roger Fleury, one of the organizers, had gone to court to ask for more time to prepare a defence. When he returned to the site, which the aboriginal protesters say is sacred, with the news that he had failed, he didn’t apologize. Tossing the injunction into the “sacred fire” at the centre of the campsite, he said:

“We’ll go to jail.”

Minutes after the deadline, about 15 police vehicles arrived. Officers « asked » the protesters to leave peacefully, but their pleas fell on deaf ears.

“This is our land, we gave it to you,” cried Audrey Redman, one of the protesters. “Instead you take us to your prison!”

Lire la suite

« La survie et un acte de défiance »

Posted in Réflexions, Reportages with tags , , , , , , , , , on 2014/09/15 by anabraxas

 

Une entrevue avec Sean Swain

(Version re-formattée… Maudite nouvelle interface WordPress!)

Prisoner Letters a publié sa seconde entrevue, où le prisonnier anarchiste Sean Swain parle d’isolement solitaire, du travail en prison et d’autres thèmes. C’est une traduction intégrale, et l’originale de l’entrevue en anglais peut être lue ICI.

(A): Hé Sean, ici ton-ta copain-e. Tu voudrais commencer en parlant un peu de ton histoire (quel âge tu as, comment c’était pour toi de grandir, tes intérêts)?

Sean: J’ai grandi dans une banlieue de Detroit, Michigan. Anchorville. Ça existe plus maintenant. Ça a été annexé, divisé entre deux cantons ou quelque chose. J’ai vécu dans un parc de roulottes entouré par un boisé, et puis quand j’y suis retourné à la fin des années ‘80, tous les arbres étaient disparus.

C’est comme si mon enfance avait été annexée et sectionnée. Comme si la Matrice efface occasionellement nos histoires, nos passés, tout ce qui nous ancre à un lieu ou un temps.

Lire la suite

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.