(Montréal) Une boutique de yuppies attaquée à St-Henri

image

Sans doute parce que votre Société 2.0 est à vomir

Trouvé sur Mtl Counter-Info

Au petit matin du mardi 22 décembre, nous avons utilisé des morceaux de porcelaine pour briser une fenêtre de la boutique de vêtements Yuppie au coin de Notre-Dame et Delinelle dans le quartier montréalais de St-Henri. Nous nous sommes ensuite servi-e-s d’un extincteur détourné pour arroser de peinture couleur vomi l’intérieur du commerce, vandalisant la marchandise.

Les boutiques comme celle-ci transforment le quartier en le rendant plus attrayant pour les riches, augmentant le prix des loyers et le coût de la vie, expulsant des gens de leur chez-soi, et amenant davantage de contrôle social dans les lieux où nous vivons.

Cette action se veut en réponse à l’appel pour un Décembre Noir. Nous avons choisi cette cible à cause de toutes les façons évidentes par lesquelles les gentrificateurs rendent misérable la vie des pauvres et des rebelles, et aussi parce que nous refusons le discours politique gauchiste de la « mixité ». Nous ne vivrons pas paisiblement aux côtés des individus et des commerces qui mettent des policiers et des caméras de surveillance à chaque coin de rue et intensifient le pouvoir des patrons et des proprios sur nos vies.

Nous invitons les autres à intensifier les attaques contre les formes concrètes que prennent le capital et le contrôle social autour d’elles et eux.

==============

Found on Mtl Counter-Info

(Montreal) Attack on yuppie clothing boutique in St-Henri

In the early morning of Tuesday, December 22, we used chunks of porcelain to break a window of the yuppie clothing boutique at the corner of Notre-Dame and Delinelle in the Montreal neighborhood of St-Henri. We then used a re-purposed fire extinguisher to spray the interior of the store with vomit-colored paint, wrecking the merchandise inside.

Businesses like this one make the neighborhood more appealing to rich people, driving up rents and the cost of living, forcing people out of their homes, and drawing heightened social control to the places we live.

This action was in response to the call for a Black December. We chose this target because of all the obvious ways in which gentrifiers fuck with poor and rebellious people, and also in refusal of local politicians’ Leftist discourse of mixité. We won’t live peacefully alongside the individuals and businesses that are putting cops and security cameras on every corner and intensifying the power of bosses and landlords over our lives.

We invite others to step up attacks against the concrete forms that capital and social control take in their surroundings.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :