Archives de sabotage

(Allemagne) Attaque contre la mine de RWE à la forêt de Hambach

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , , , , on 2016/01/09 by anabraxas
image

Pas un millimètre de plus!

Traduit et retransmis de Rabble UK

Dans la nuit du 31 Décembre on a mené trois actes d’incendie et de sabotage contre la mine à ciel ouvert de charbon lignite détenue par RWE à la Forêt d’Hambach.

On a posé des planches à clous sur la route utilisée par les forces de sécurité de la mine pour les harceler et les distraire pendant qu’on a mis en feu de nombreuses liasses de câbles et des boîtes de filage sur le côté des rails utilisés pour transporter du charbon brun de la mine à des centrales énergétiques des environs. Ça a stoppé les trains durant un certain temps.

Lire la suite

Frappes contre les télécoms dans la Baie de San Francisco

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , , on 2015/09/10 by anabraxas

Libéralement traduit et retransmis de It’s Going Down

Quelqu’un-e quelque part continue de casser la stupide gueule de l’internet

Un confessional de leur Église

Une ligne à fibres optiques a été coupée près de Hopland, Californie, causant des pannes à travers les comptés de Humboldt et Mendocino. La ligne, qui a été levée au-dessus du sol à cause d’un récent glissement de terrain, était une des deux lignes de servitude technocratique menant à Eureka et asservissant les environs de Lost Coast (la côte perdue). Les consommateurs d’Internet et de téléphonie ont été coupés de leurs esclavage quotidien,  tout comme sept centre d’appels du 911 et la Cour municipale de Eureka a dû se replier à utiliser de la documentation imprimée par manque d’accès à ses extranets. (lulz)

Lire la suite

Bristol, Angleterre: la guerre aux pauvres par la gentrification immobilière n’est pas qu’à sens unique

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , on 2015/09/03 by anabraxas

Traduit et retransmis de Act for Freedom Now!

Action directe contre une agence immobilière à Bristol

En guise de remise de trophées aux propriétaires et à leurs droits, nous avons fièrement présenté des briques à travers les vitrines de l’agence immobilière CJA, à Southville, dans la nuit du 31 août. Toutes les vitres ont été cassées et le symbole international des squats a été peint sur son mur. Parce que malgré le bannissement du squattage de maisons, tout le monde devrait avoir une maison décente.

Lire la suite

Contre la dictature technocratique…

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , on 2015/07/19 by anabraxas

Traduit par Chat Noir Émeutier et Cette Semaine, textes originaux sur informa-azione

Granarolo (Genoa): sabotage incendiaire d’un relais de téléphones portables

CONTRE LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE

La société actuelle est incontestablement décrite comme un système technocratique dans lequel à l’échelle mondiale la science sans frein et les produits qui mettent sur le marché dominent et régissent la vie.

Depuis qu’elles existent, les multinationales maintiennent leur domination sur la planète à travers les Etats et les institutions internationales (ONU, UE, FMI, BCE).

La société de l’hyper-technologie est la société parfaite pour répondre à deux exigences principales du pouvoir: le profit et le contrôle social.
Grâce à la science et à la technologie, élevées au statut de divinité moderne, le bénéfice ne connaît plus de limites: il entre dans les dipositifs militaires en constante évolution des produits inutiles en incroyable quantité mis sur le marché.

Lire la suite

Against the dictatorship of technology…

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , on 2015/07/18 by anabraxas

Genoa, Italy: Sabotage Against Italsite Spa In Solidarity With Anarchist Prisoners

From Contrainfo, translated by Insurrection News

The present society is without doubt best described as a technocratic system where global science operates unrestrained and the products they put on the market dominate and govern life.

The multinational companies maintain their dominion over the planet via the States and their international institutions (UN, EU, IMF, ECB).

The hyper-technological society is the perfect accompaniment to meet two primary requirements of Power: profit and social control.
Lire la suite

Seattle: camion d’un contracteur de prisons juvéniles brûlé en solidarité avec la rébellion à Baltimore

Posted in Actions, Appel, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , , on 2015/04/29 by anabraxas
On traduit et retransmet de Anews
Tôt cette matinée du 28 avril les flammes ont envahi un camion sur un site de construction adjcacent au King County Juvenile Detention Center sur la 12ème avenue. Le chantier de construction est un nouveau développement construit par Spectrum Development Solutions, qui sont responsables de la gentrification de la 12ème avenue et sont impliqués dans la construction d’une nouvelle prison pour jeunes. Les pneus du camion ont été tranchés, ses bouyaux de carburant coupés et le camion a été complètement détruit par le feu.;) Lire la suite

Université McGill: attaque contre un labo de recherche sur des drones de frappe

Posted in Actions, Appel, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , , on 2014/12/06 by anabraxas

On traduit et retransmet cette version auto-censurée d’un communiqué d’insurgé-es de McGill, trouvé sur Anews

Ce que vos « gadgets cools » font, sales bâtards…

Cette nuit du 29 Novembre, on s’est faufilé dans le département d’ingénierie de l’Université McGill et avons bloqué les serrures du Aerospace Mechatronics Lab avec de la supercolle, comme geste minimal de solidarité avec les survivant-es de l’attaque de l’État Israélien cet été contre Gaza, dans laquelle 800 frappes de drones ont eu lieu au cours d’une période de 50 jours.

Des documents officiels obtenus d’un groupe du campus nommé «Demilitarize McGill» par une requête d’accès à l’information que le AML a reçu plus de 262000$ de l’Armée canadienne pour développer un logiciel pour un drone miniature, ou «robot de frappe» désigné pour la surveillance et la guerre en milieu urbain.

L’arrivée de cette technologie de drones a originellement offert au public inconscient l’épatante fantaisie d’une précision chirurgicale dans l’exercice de la force meurtrière, alors qu’on sait très bien qu’il existe un corpus significatif documentant le fait que les campagnes de drones des USAs et de l’Israël ont tué, blessé, et déplacé des milliers de non-combattants en Afghanista, au Pakistan, en Somalie, (en Libye) et dans les territoires occuppés.

Les frappes de drones sont aussi connues pour causer des souffrances considérables et inassumées dans les vies de gens ordinaires, en plus de morts et de blessé-es. Par exemple, les drones volent 24 heures par jour, 7 jours par semaine au-dessus de villages de zones tribales fédéralement administrées (FATA) du Nord Ouest du Pakistan, frappant maisons, véhicules et espaces publics sans avertissement. Leur présence inquiétante terrorise des populations entières, produisant un climat social de souffrance et d’horreur psychologique sans relâche. Femmes, hommes et petits enfants, dont les seules «activités terroristes» sont d’avoir été né-es du mauvais côté de la suprématie Blanche et du capitalisme impérialiste, sont forcé-es de vivre à l’ombre de ces robots assassins volants, en tentant de vivre des vies normales au sein du bourdonnement permanent de propulseurs au loin: un rappel constant de la surveillance à longueur de journée, et de la mort.

On a pris cette action, en partie, pour envoyer un message. Pas à l’Administration (à qui on a RIEN à dire, à part peut-être qu’ils aillent se faire foutre) mais plutôt à nos comparses subversif-ves; on sait que vous êtes là, dans le corps étudiant en général. Notre but est de créer une situation graduellement plus déplaisante pour l’Administration à travers une série d’actes anonymes de sabotage, desquels leur seule issue est de mettre un terme à leur projet en cours de développement d’armement pour les profits à l’Université McGill… et on vous invite à vous joindre à nous! Pour se joindre à l’AAI, tout ce que vous avez besoin est de simplement arriver avec votre propre plan et le mettre en action. Croyez-le ou non, c’est bien plus facile que vous le pensez et amusant aussi!

Apprends et mets en pratique une forte culture de sécurité. En organisant des actions, soyez conscient-es des caméras de sécurité, empreintes digitales et votre trace électronique. Travailles avec des gens à qui tu fais confiance et que vous connaissez bien ou bien travailles seul-e. Réfléchis et sois préparé-e aux possibles conséquences, et si tu travailles avec d’autres; gardes en tête que les gens viennent de différents milieux et ne pourraient pas être capables d’assumer le même niveau de risque… et c’est correct! Après cela, il y a virtuellement aucune limite d’avec quoi on peut s’en tirer.
Finalement, considérez utiliser de la peinture en pulvérisateur ou des crayons marqueurs pour tagger n’importe quelle surface sur les lieux de votre action avec l’acronyme AIA. Bien-sûr, ça ne va pas toujours être possible ou tactiquement expédient or c’est aux groupes et individus de faire cet appel pour eux-elles-mêmes. À toute instance, nous tenons cet acronyme comme ayant une importance particulière car, de cette façon, nos actions seront liées les unes aux autres, mobilisant le momentum en les plaçant dans un contexte plus global.

Les actions prennent du sens quand elles arrivent en relation avec chacunes, quand elles ne peuvent tomber dans l’isolation «d’incidents individuels». Des actions relativement innoffensives peuvent devenir politisées, et menaçantes en résultat du contexte dans lequel elles se réalisent et le discours par lequel elles sont communiquées.

Allez! Il y a plus de raison d’attendre, or organisons-nous dès aujourd’hui en un antagonisme fluide et mobile du genre à rendre les forces de sécurité de l’Administration impuissantes à nous contenir et contrôler. À partir de ce moment, le flux fluide et ininterrompu de de savoirs, capitaux et technologies ne sera plus pris pour acquis dans les environs, et l’establishment militaire va regretter le jour où il a décidé de mettre le pieds ou prendre forme sur notre campus.

L’université est en guerre; nous aussi.

AAI (Action Anti-Impérialiste)