Archive pour Montréal

(Montréal) Une boutique de yuppies attaquée à St-Henri

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , , , on 2015/12/30 by anabraxas

image

Sans doute parce que votre Société 2.0 est à vomir

Trouvé sur Mtl Counter-Info

Au petit matin du mardi 22 décembre, nous avons utilisé des morceaux de porcelaine pour briser une fenêtre de la boutique de vêtements Yuppie au coin de Notre-Dame et Delinelle dans le quartier montréalais de St-Henri. Nous nous sommes ensuite servi-e-s d’un extincteur détourné pour arroser de peinture couleur vomi l’intérieur du commerce, vandalisant la marchandise.

Les boutiques comme celle-ci transforment le quartier en le rendant plus attrayant pour les riches, augmentant le prix des loyers et le coût de la vie, expulsant des gens de leur chez-soi, et amenant davantage de contrôle social dans les lieux où nous vivons.

Cette action se veut en réponse à l’appel pour un Décembre Noir. Nous avons choisi cette cible à cause de toutes les façons évidentes par lesquelles les gentrificateurs rendent misérable la vie des pauvres et des rebelles, et aussi parce que nous refusons le discours politique gauchiste de la « mixité ». Nous ne vivrons pas paisiblement aux côtés des individus et des commerces qui mettent des policiers et des caméras de surveillance à chaque coin de rue et intensifient le pouvoir des patrons et des proprios sur nos vies.

Nous invitons les autres à intensifier les attaques contre les formes concrètes que prennent le capital et le contrôle social autour d’elles et eux.

Lire la suite

Publicités

(Montréal) Les tripes d’un char de Garda se font éventrer

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , on 2015/12/16 by anabraxas

Trouvé en première page du Journal de Montréal (lulz):

Voiture de patrouille privée sabotée pour un Décembre Noir

Pas de paix pour les défenseurs de la société-commodité!

Sur les petites heures du matin du Mercredi 2 Décembre, on a perçé les pneus d’une voiture de patrouille de la compagnie de sécurité privée Garda au coin de St-Jacques et Irène dans le quartier de St-Henri, à Montréal. Garda fournit des services de prison, sécurité et de déportation, profitant intensivement de plusieurs aspects de cette existence à en brûler des poublles sous le capitalisme. Or comme vous savez… qu’ils aillent se faire foutre. On revendique cette action dans le contexte d’un appel international pour un Décembre Noir de la part des anarchistes Grecs en prison. À travers ce communiqué, nous voudrions exprimer notre complicité criminelle la plus claire avec tous les camarades anarchistes fugitif-ves et incarcérées autour du monde.

Le Décembre Noir est partout.

Lire la suite

Montréal: autoroute majeure bloquée contre le déversement d’une grosse merde de maire

Posted in Actions, Appel, Reportages with tags , , , , , , , on 2015/11/03 by anabraxas

Blocage et bannières contre le déversement dans le St-Laurent

De MTL Counter-info

Lundi matin, pendant l’heure de pointe du trafic, nous avons bloqué l’autoroute Notre-Dame à l’aide de débris et de matériaux de construction. Nous avons suspendu deux bannières sur lesquelles on pouvait lire « CONTRE LE DÉVERSEMENT DANS LE ST-LAURENT » et « SOLIDARITY WITH ALL LAND DEFENDERS » (Solidarité avec tous.tes celles et ceux qui défendent le territoire).

Lire la suite

Montréal: Deux instances de sabotage ferroviaire

Posted in Actions, Réflexions, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , , , on 2015/09/10 by anabraxas

Two instances of railroad sabotage

De/From Anews

The infrastructures of State and capital continue to spread their tentacles, seeking to accelerate the extraction and transportation of resources to the market. The vast territory that is the Canadian North, often sparsely populated due in large part to the displacement, isolation, and genocide of indigenous peoples, is an immense source of profit; oil, gas, forestry, hydro-dams, uranium mines, etc. Various monstrous infrastructural expansion projects are currently trying to connect the Alberta Tar Sands through pipelines along the St. Lawrence river to the Atlantic. These projects entail expanding and constructing new infrastructure such as ports, rail lines, and highways all along this route on colonized territories.

Lire la suite

Vaincre la marée noire – semaine d’ateliers à Montréal

Posted in Actions, Appel, Réflexions with tags , , , , , , , , , , , , on 2015/06/01 by anabraxas

De Appel de l’Est

à soi-disant Montréal…

10380295_391693661014014_6752156768067668535_n

Tract avec l’horaire de la semaine (français et anglais)

Partout sur les territoires de ce qui est appelé ”Canada”, des corps se dressent contre l’imminence d’une marée noire. Des résistances vivent depuis des années contre les projets pétroliers. Récapitulant le projet colonial, ces projets se cristallisent dans de longs pipelines meurtriers, des trains roulant tels des bombes et des puits forés à même la terre source de vie. Sur des terres volées aux peuples autochtones, la machinerie se déploie comme les troupes mécanisées du dernier empire. Le pétrole devient l’actualité d’un monde qui hésite entre sa fin immédiate dans un brasier catastrophique ou sa poursuite infinie jusqu’à la fin de toute vie débordante. C’est par ce précieux liquide de l’ère Jurassique que la vie austère se maintient: il est l’infrastructure matérielle d’un monde à la déroute entraînant souffrance, spoliation et violence.

Et c’est à travers ces luttes acharnées contre l’extractivisme et le colonialisme que surgit l’Appel de l’Est. Un Appel à prendre au sérieux l’époque: celle du pétrole et de son économie. Par là, les luttes peuvent se croiser, sortir de leur cloisonnement et oser se questionner.

Pour que nous puissions penser ensemble les questions qu’adresse l’Appel de l’Est, une semaine d’ateliers et de discussion s’organise. Déclencheur de la campagne, cette semaine sera l’occasion de nous parler, de nous rencontrer.
Lire la suite

Montréal: un ami en prison / A Friend is in Prison

Posted in Appel, Réflexions with tags , , , , , , , , on 2015/04/22 by anabraxas

ENGLISH VERSION BELOW

On reçoit et retransmet le texte du Groupe de soutien un étudiant gréviste (dont on conserve l’anonymat, par solidarité), qui vient de se faire nier une liberté conditionnelle et sera retenu en prison pour un bout encore…

Mon ami est en prison

Mercredi dernier, le 15 avril, mon ami s’est fait arrêter à l’UQAM en soirée. Ce sont des gardas qui l’ont suivi dans les couloirs. Illes ont contacté les flics qui sont venus l’arrêter. Il a passé la soirée au Centre opérationnel. Il devait être mis en liberté à la cour municipale, mais la procureure était intraitable, son enquête sur remise a été remise au lendemain. On l’a envoyé passer la nuit à Rivière-des-prairies (RDP), une prison pour hommes au nord de Montréal. Le lendemain, vendredi, nous avons organisé une vigile de soutien devant la cour municipale et avons passé la journée à attendre que vienne son tour. Nous étions une trentaine. Au terme de son enquête sur remise en liberté, le juge s’est opposé à le libérer avant son procès. D’ici là, il devra purger une peine sans procès à RDP. Le juge a invoqué comme argument principal que s’il libérait notre camarade, cela nuirait à l’opinion publique et que la population n’aurait plus foi en notre magnifique système judiciaire. Il a également parlé que la confiance du public en la gestion de la justice qu’il importait de préserver, concernait la « population bien informée ».* En cela, il faisait référence à ceux et celles qui lisent les journaux et écoutent la télévision tous les soirs, bref un hymne aux médias de masse. Au contraire de ce que le juge a affirmé, il paie le prix individuellement d’un mouvement collectif déjà fortement réprimé, donc l’emprisonnement de notre camarade n’est rien d’autre que politique.

Lire la suite

Un coup du passé récent: Retour sur 2012

Posted in Actions, Réflexions, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , on 2015/04/21 by anabraxas

Notre traduction de « A Blast From The Recent Past », une entrevue avec un gréviste anarchiste sur son expérience et sa perception de la grève étudiante de 2012 au Québec, publiée dans le récent numéro de Fire to the Prisons (« Feu aux prisons »). On trouve que l’interview fait un bon retour critique d’ensemble en amenant une perspective historique plus large de la grève éudiante par ici (du moins depuis les derniers 10 ans… ’96 commence à être déjà une autre époque). À la lumière de la tournure plutôt dramatique des événements récents dans le milieu étudiant, on a cru bond de rafraîchir la mémoire de certain-es et éduquer d’autres sur le passé de cette lutte, surtout sur toutes les bonnes réalisations laissées derrière sur le chemin tortueux de la révolte, pouvant être reprises comme tous ces trucs cools et parfaitement réutilisables qu’on trouve souvent sur le bord des routes d’UNE SOCIÉTÉ DE MERDE QUI VEUT SIMPLEMENT PAS S’ARRÊTER… même avec des votes de grève. Surtout pas avec des votes de grève.

(D’autres textes de l’intérieur du Printemps 2015 seront retransmis ici prochainement. Vous êtes aussi invité-es à nous filer vos propres textes si vous avez des réflexions, sentiments, critiques, questionnements à communiquer.)

==================

En février 2012, lorsque le mouvement Occupy s’atténuait, une grève a éclaté contre les mesures d’austérité dans le système d’enseignement supérieur au Québec. Se voyant mpêché d’occuper des immeubles comme il a fait en 2005, le mouvement étudiant a développé une stratégie d’interruption économique: bloquer les entreprises, interrompre des conférences et des événements touristiques, et propager le chaos dans les rues. À son sommet, il a entraîné un désordre surpassant tout mouvement en Amérique du Nord depuis une génération. Ce qui suit est un interview avec Steve Duhamel, alias « Waldo », un ex-étudiant et Québecois frustré.

Feu aux prisons : Qu’est-ce que c’était le contexte pour les soulèvements, mobilisations et émeutes massives qui ont éclaté à Montréal en 2012 ? Qu’est-ce qui a eu lieu avant ces événements et les a propulsés?
Lire la suite