Archive pour révoltes

Ces ados qui mettent le feu à la société… le photo-roman

Posted in Actions, Média, Reportages with tags , , , , , , , , , , , , , , , , on 2013/11/16 by anabraxas

Publié sur Juralib et ailleurs: Durant les dernières semaines, les jeunes lycéens en France se sont insurgés contre la machine à expulser, causant des blocages de lycées, affrontant les forces de l’ordre, mettant le feu aux centres de rétention pour réfugiés, à sa société mortifère.

cramer

cramer2

Version PDF

Blocages enflammés – 12 et 13 novembre

La matinée de mercredi a été plutôt enflammée au lycée ‘Le Corbusier’  d’Aubervilliers (93): des poubelles ont été incendiées et il y a eu plusieurs jets de cocktails molotov; un véhicule d’un prof est partie en fumée sur le parking réservé.  Deux personnes ont malheureusement été interpellées pour une verification d’identité.
Lire la suite

Orsaiville, Québec: Émeute dans le centre de détention

Posted in Actions, Reportages with tags , , , , , , on 2012/01/23 by anabraxas

Émeute au centre de détention de Québec

Le journal du québec, 15/12/2011 18h10

Une émeute impliquant cinq détenus a éclaté à la prison d’Orsainville dans la nuit de samedi à dimanche, causant pour quelques dizaines de milliers de dollars de dégâts à l’établissement.

Selon le procureur de la Couronne au dossier, Me Éric Beauséjour, deux individus auraient réussi, vers 23 h, à arracher la porte de leur cellule. Le duo aurait par la suite aidé d’autres détenus à effectuer la même chose.

Au total, quatre portes de cellules ont finalement cédé sous la force. Les détenus ont aussi été en mesure de défoncer une porte mitoyenne, qui divisait le secteur en deux parties, en plus d’endommager fortement la fenêtre d’une console où des agents correctionnels faisaient de la surveillance. Un seul détenu, qui prenait part à l’émeute, aurait été blessé dans cette affaire.

Les policiers n’ont toutefois pas eu à intervenir directement dans l’établissement. « L’équipe correctionnelle d’intervention d’urgence a permis de contrôler rapidement la situation », a expliqué Valérie Savard, du ministère de la Sécurité publique, qui parle de « désordre », plutôt que d’une « émeute ».

Une enquête de la Sûreté du Québec a permis l’arrestation des détenus reliés à cet événement. Il s’agit de Steeve Frenette, 30 ans, Jonathan Giroux-Barras, 22 ans, Francis Mikhail, 30 ans, Ghyslain Daigle, 30 ans, et Miroslav Dragicevic, 19 ans…

Les cinq individus, qui étaient détenus de manière provisoire en attendant la suite des procédures judiciaires dans d’autres dossiers, ont fait face, jeudi, à des accusations de bris avec l’intention de commettre une évasion, d’avoir pris part à une émeute et de méfait de plus de 5 000 $

Source:Brèves du désordre

Les émeutes du Jour de l'An 2011 à la Ford Open Prison, Angleterre

La rage de la libération nous donne la force de briser le système et ses prisons.

Ils n’arriveront pas à nous enlever la liberté construite par mille ans de durs labeurs!