Archive pour decolonisation

(Ontario, Kanada) Une victoire décoloniale contre la Couronne

Posted in Actions, Réflexions, Reportages with tags , , , , , , , , on 2015/03/21 by anabraxas

Les Ojibway du Traité no. 3 déclarent la victoire!

De Warrior Publications

Darlene Necan de la Nation Ojibway de Saugeen #258 est contente d’annoncer la victoire dans sa lutte pour bâtir sa propre maison sur la terre de sa famille à Savant Lake, ON, un territoire du Traité #3.
Lire la suite

Publicités

Des complices, pas des alliés: abolir le complexe industriel de l’Allié

Posted in Appel, Réflexions with tags , , , , , , , , , , , , , , on 2015/01/25 by anabraxas

Notre traduction de la redoutable critique du militantisme anticolonial « Accomplices not Allies…« ,  diffusée l’été dernier, qui paraît dans la première publication de Ill Will Editions. Traduction d’origine par Christine Prat

(cliquez pour le PDF)

Un point de vue et une provocation Autochtone

Cette provocation a pour but d’intervenir dans certaines tensions actuelles relatives au travail de solidarité/soutien, vu que les trajectoires actuelles sont contre-libératrices, de mon point-de-vue. Remerciements à DS de Phoenix pour les échanges qui ont conduit à ce pamphlet et à tous ceux qui ont fait des commentaires, posé des questions, exprimé des désaccords. N’imaginez pas que ceci s’adresse qu’aux « jeunes allié-es blanc-hes de la classe moyenne », qu’aux activistes payé-es, qu’aux organisations à but non lucratif, ou, comme l’a dit un ami, qu’aux «anarchistes et étudiant-es à mobilité vers le bas». Il y a beaucoup de soi-disant «allié-es» dans la lutte pour les droits des migrants qui soutiennent une «réforme compréhensive de l’immigration» qui intensifie la militarisation de territoires Autochtones.

Lire la suite

Comprendre la colonisation d’ici pour mieux s’y opposer

Posted in Actions, Appel with tags , , , , , on 2014/02/17 by anabraxas
Lancement d’une tournée anticoloniale au Café l’Exode, CÉGEP du Vieux-Montréal
18/02/2014, 6-9 PM
Source: Fesse-Bouc
Comprendre la colonisation au Québec est chose rendue difficile par l’affirmation répétée tout au long de l’histoire depuis la Conquête que les francophones sont les «oppriméEs» et depuis les mouvements anticolonialistes des années 60 que les QuébécoisEs sont les «coloniséEs».Cette histoire à de très larges égards de nationalismes, peu importe les tendances que ceux-ci ont pris, a eu pour effet d’occulter l’oppression par la colonisation européenne, française, anglaise… des autochtones.Par ailleurs, la vision progressiste de gauche prend pour acquis la réalité industrielle, le dit «progrès technologique», la centralisation autour des milieux urbains et bien d’autres éléments de la modernité sans questionner le colonialisme qui lui est inhérent.
Lire la suite