Contre-pousser: Hamilton en Mars

Une traduction et retransmission d’un texte de Hamilton Institute

Le mois dernier à Hamilton on a vu deux événements sans communiqués mais toutefois dignes de communiqués. On a célébré la journée d’action contre la brutalité policière du 15 Mars au beau milieu du gala des Juno, et notre copine qui s’est faite entraîner vers une peine d’emprisonnement a pu s’en tirer après qu’une troupe de supporteureuses ont fait pression sur la cour durant son procès. Pour une deuxième année consécutive, une foule de gens en colère et masqué-es se sont rassemblé par un 15 Mars pour une marche confrontationelle contre la police et la violence quotidienne qu’ils nous infligent. C’est une coincidence que la marche a commencé en même temps que le gala des Juno, un gros spectacle stupide  célébrant les musicien-nes canadiens, commençait dans le centre-ville de Hamilton. Avec des bannières lisant (traductions) « Des beignes gratuits! Non, sérieux, allez chier les flics », « ACAB, Fuck la Police » et « Flics, Porcs, Assassins », la marche a été un peu plus petite que l’an dernier mais avec de l’énergie plus intense, plus résolue, et ancrée par la Flamingo Mutiny Brigade de Hamilton, un band musico-radical de manifs. Plus de vingt personnes se sont jointes hors du trottoir alors que la marche a progressé, puis pénétré à travers les lignes de flics vers le coeur du liue des cérémonies des Juno. La marche s’est ensuite dispersé sans incidents alors que l’énergie était encore intense et personne ne s’est fait arrêter.

Puis ce Vendredi 20 Mars, une de nos ami-es se faisait traîner en procès pour une peine d’emprisonnement de 15 jours sous accusation bidon d’un bris de condition de libération, et a comparu en cour, préparé à faire du temps sous verrou. La situation de ses accusations est décrite en plus de détails dans cette lettre ouverte, mais elle est une anarchiste qui s’est impliqué dans les actions contre les pipelines dans les environs et qui avait été régulièrement la cible de la police au cours des dernières années. Quarante personnes sont apparues pour la supporter, ce qui a apparemment causé l’avocat commis d’office et la Couronne de porter un second regard sérieux à ce qu’ils étaient en train de faire. Les anarchistes dans cette ville ont une relation extrêment conflictuelle avec le système judiciaire, dont notamment pour cet autre journée de support massif en Cour, en automne 2013, lorsqu’une une petite foule de gens ont tenté de désarrêté un de leurs amis et provoqué un émeute hilarante durant le procès. Au résultat, plutôt que d’aller en prison, ce à quoi elle s’était préparé, notre amie a vu ses charges être abandonnées et a pu retourner à la maison en liberté.

Dans d’autres nouvelles à Hamilton, The Tower, notre espace social anarchiste, a sa levée de fonds printanière.

Considérez ça comme un défi aux anarchistes de d’autres villes, de faire savoir au reste d’entre nous sur quoi vous êtes!

Voir aussi:

Line 9 blockade…

Hamilton, Kanada: Deuil Public, logique de guerre

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :