(Montréal) Manif du Jour de l’an contre les prisons! / New Year’s Eve Noise Demo Against the Prisons!

We received and retransmit / On a reçu et retransmet…

(NOTE: On a décidé qu’on ne prendrait pas l’initiative de publier un compte-rendu de cette action vu le silence assourdissant régnant ces temps-ci sur la blogosphère anarchiste radicale au Québec et vu aussi qu’on a pas à voir avec les personnes qui l’ont organisé -vous pouvez voir ça comme une sorte de « grève »- quoique si des lecteurs-rices ont un lien ou text à poster dans les commentaires ce serait bienvenu…)

Le 31 décembre à 16 :30 au métro Henri-Bourassa, aux coins Lajeunesse et
Henri-Bourassa (nous allons prendre un bus ensemble).

December 31, 2014 at 4:30pm at Metro Henri-Bourassa on the corner of
Lajeunesse and boulevard Henri-Bourassa (we will be taking a bus together).

Manifestation de la veille du jour de l’an!

Pas de prisons! Pas de centres de détention pour immigrants! Pas de
frontières!

Solidarité avec le combat des détenu(e)s!

C’est Difficile de se battre contre le système carcéral.C’est difficle de
sentir la connexion à travers les énormes murs de béton et les barbelés.
Venez avec nous faire du bruit pour manifester notre solidarité aux
détenu(e)s passant les fêtes en prison.

Le capitalisme dépend de la menace carcérale pour que la population marche
droite. Il dépend aussi de la main d’oeuvre bon marché que lui fournit la
population carcérale. Celle-ci est majoritairement noire, autochtone,ayant
des problèmes de santé mentale,travailleuses.eurs du sexe et pauvres. Les
prisons sont pensés de façon à les isoler, les écraser et les empêcher de
se battre pour de meilleurs vies. Les taux de criminalité canadiens
diminuent mais le gouvernement continue à construire des prisons! Les
prisons ne protègent pas les communautés, elles les détruisent.

On veut aussi souhaiter un bon nouvel an à toutes les personnes migrantes
incluant les enfants, qui sont détenues indéfiniment sans procès dans des
centres de détention. Les compagnies multinationales engagées dans la
détention des migrants au Canada sont aussi impliquées dans l’apartheid
israélien.  « G4S », en particulier, a des contrats dans des centres de
détentions israéliens et Canadiens.

Les migrant.e.s ne sont pas seulement emprisonnés, illes sont aussi
déportés dès leur sortie. Les frontières ne protègent pas les communautés,
elles les détruisent.

On veut aussi fêter la résistance à l’intérieur des prisons. En septembre
2013, plus de 150 migrant(e)s détenu(e)es dans une prison provinciale à
Lindsay, Ontario, ont fait une grève de la faim. Illes continuent leurs
luttes en boycottant leurs comparutions devant la Commission de
l’immigration du Canada. En octobre 2013, prisonniers dans les prisons
fédérales à travers le pays ont fait une grève de travail pour protester
contre les réductions de leur salaire. Un an plus tard, de nouvelles
coupures sont imposées. Nous sommes solidaires avec tou(te)s les détenu(e)s
qui luttent en prison.

Les prisons ont été créés afin d’isoler les gens de leur communauté.  Les
Manifestations bruyantes sont une façon de lutter contre la répression et
l’isolement. Nous voulons partager un message un message de solidarité avec
les gens à l’intérieur et leurs souhaiter une bonne année. Malgré, qu’une
bonne année en serait  une sans prisons et le monde qui en a besoin.

Joignez-vous à nous le 31 décembre à 16 :30 au métro Henri-Bourassa, aux
coins Lajeunesse et Henri-Bourassa. Habillez-vous chaudement, et
faites-vous remarquer! Amenez sifflets, casseroles, grandes bannières, feu
d’artifices. Nous prévoyons être de retour au métro Henri-Bourassa à 19h

 

*   *   *
New Year’s Eve Noise Demo!

Down with prisons! Down with immigration detention! Down with borders!

Solidarity with prisoner resistance!

It’s hard to fight against prisons. It’s hard to feel a connection across
huge stone walls and yards of barbed wire. Come join us on New Years Eve to
make some noise and show some solidarity to folks spending the holiday in
prison.

Capitalism depends on the threat of prison to keep everyone in line. It
also materially depends on the cheap labor of incarcerated people.
Prisoners are disproportionately black, indigenous, people with mental
illness, sex workers, and poor people. Prisons are designed to shove these
people aside, crush their spirits, and prevent them from fighting for
better lives. Crime rates drop, and yet the Canadian government is building
even more prisons. Prisons don’t make communities safer, prisons destroy
communities.

We also want to wish a happy new year to the migrants, including children,
who are being detained indefinitely without trial in the Immigration
Detention Centre. The same multi-national corporations hired to keep
migrants detained in Canada are profiting off of Israeli apartheid as well.
G4S in particular has contracts in prisons and migrant detention centres in
Canada as well as Israel. Migrants who face prison time also face
deportation once released. Borders don’t make communities safer, borders
destroy communities.

We want to celebrate resistance inside prisons. In September 2013 over 150
migrants who were detained in a provincial prison in Lindsay, Ontario went
on hunger strike. Their struggle is ongoing. Though the hunger strike has
ended, they are still boycotting their detention review hearings. In
October 2013 prisoners in federal prisons across the country went on a work
strike to protest cuts to their pay. Over a year later, they are facing pay
cuts yet again. These are just a few examples of prisoner resistance that
happened in the last year. We stand in solidarity with all those struggling
against prison walls from the inside.

Prisons were created to isolate people from their communities. Noise
demonstrations at prisons are a material way to fight against repression
and isolation. We want to extend a message of solidarity to folks inside,
and wish them a happy new year. Although, a truly happy new year would be
one without prisons and the world that needs them.

Come join us on December 31, 2014 at 4:30pm at Metro Henri-Bourassa on the
corner of Lajeunesse and boulevard Henri-Bourassa. Dress warm; bring
something to make some noise, whistles, pots and pans, banners, fireworks.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :