Sur les femmes qui résistent à l’exploitation par les minières canadiennes… pour la défense de Mère-Terre!

Séminaires, ateliers et activités culturelles
Le dimanche 4 mars prochain, de 9 h à 16h30
Au 6767 Côte-des-Neiges, Montréal.

Source: Women of Diverse Origins

Montréal, 5 février 2012 – Les femmes jouent un rôle crucial au Canada et à travers le monde, pour résister au développement agressif et à l’exploitation croissante perpétrés par les minières canadiennes.

Nous pourrons entendre quelques-unes de ces femmes étonnantes, faire résonner leur voix et
célébrer leurs luttes dimanche le 4 mars prochain, lors de l’événement annuel organisé par Femmes de diverses origines de Montréal (FDO-WDO), en alliance avec plusieurs groupes communautaires dans le cadre de la Journée internationale des femmes. Depuis 2002, FDO organise chaque année un tel événement en plus d’une manifestation, témoignant ainsi du rôle que nous pouvons jouer, par nos luttes et nos actions, pour changer les choses et se conscientiser face à la conjoncture mondiale.

Les actions des géants miniers canadiens et des paliers de gouvernement au Canada qui se plient à leurs demandes, font partie d’un plan de relance économique visant à conserver les profits au bénéfice des milieux d’affaires. Que ce soit le premier Ministre Charest avec le Plan Nord au Québec, ou le gouvernement Harper qui courtise activement les Premières nations, les gouvernements arrosent ces sociétés de subventions et d’exonérations fiscales, cherchant par tous les moyens une façon pour elles de contourner ou d’ignorer les droits territoriaux des populations autochtones ou des fermiers, paysans et agriculteurs. C’est ce qui se passe en ce moment, tant sur les terres Mohawk autour de Montréal, dans les régions plus éloignées du nord du Canada, qu’en Equateur, en Colombie, au Guatemala, aux Philippines, au Congo, en Inde et dans d’autres parties du monde.

Les femmes sont très actives sur le terrain avec leurs communautés, pour résister à  ces agressions, et sont souvent criminalisées voire même, tuées pour paver la voie à des bulldozers et des camions. Beaucoup des membres de nos communautés sont venues au Canada en tant que travailleuses migrantes, en raison de la destruction et des déplacements de populations causés dans leurs pays d’origine par les sociétés minières canadiennes. L’événement du 4 mars pour la Journée internationale des femmes mettra l’accent sur leurs expériences. Nous entendrons des délégations tout juste de retour des Philippines et de la Colombie, où elles ont été des témoins de première main de l’impact de l’exploitation minière dans ces pays. Des femmes des communautés autochtones d’ici viendront également témoigner et nous partagerons différentes expériences de luttes. Un atelier de chorale et d’autres activités culturelles seront également au programme, avec bien sûr, un bon repas à partager.

A noter qu’il y aura également fabrication de bannières et de pancartes pour la manifestation annuelle de la Journée internationale des femmes, qui prendra son départ le 8 mars prochain à 18 h de la place Norman-Bethune au métro Guy. Soyez au rendez-vous, le dimanche 4 mars dès 9 h et le 8 mars à 18h pour célébrer nos luttes et souligner la Journée internationale des femmes.

Pour plus d’informations: wdofdo@gmail.com Voir aussi : http://wdofdo.wordpress.com/
Bienvenue à tout le monde. Don suggéré de 5$ à l’entrée (personne ne sera refusé).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :