…et ils brûlent encore.

Condos Projects Under Fire

from The Montreal Gazette

It was a true Montreal moment.

(…)

The fire hit a project that developer Idevco was transforming from an old body shop into a 12-unit condo building. I wrote about that project in 2010, when new condos – priced up to $300,000 – were being started in record numbers.

For sure, the cause of Tuesday’s fire is still unknown. But over the last two year’s it’s been clear that a growing number of these developments – especially in traditionally working class areas like Ahuntsic, Rosemont, and Hochelaga Maisonneuve – seem to be getting hit by arsonists.

A Hochelaga Maisonneuve project hit last year by arsonists left behind the message « brûle condo brûle. » At the time, people in the neighbourhood suspected that the arsonist opposed the gentrification of the area, as developers search for the remaining plots of cheap land in Montreal. With all the focus on development, there’s been little discussion on the impact new condos have had on renters in these areas.

Police have not said that any of these fires are connected.

But it makes me wonder whether today’s fire in Rosemont – followed by another blaze that torched a condo project in Ahuntsic – are the end result of a similar sentiment. (admin comment: « No shit, Sherlock! »)

Incendie suspect dans un projet de condos

tiré de cybercollabos (la Presse en-ligne)
Publié le 07 janvier 2011 à 09h43 | Mis à jour le 07 janvier 2011 à 09h43

Hugo Meunier
La Presse

Un immeuble à condos en construction a été ciblé par un début d’incendie suspect et possiblement criminel, aux aurores vendredi, dans le quartier Rosemont.

Le sinistre s’est déclaré vers 5h dans un bâtiment situé sur la promenade Masson, à l’angle de la 10e avenue. Deux foyers d’incendie auraient été allumés, mais le feu a rapidement été maîtrisé par les pompiers. Les dégâts semblent d’ailleurs mineurs. Durant leur intervention, les pompiers ont sorti à l’extérieur la mousse isolante, qui commençait à prendre feu. La mousse noircie par les flammes forme présentement des monticules en bordure du bâtiment.

Le chantier visé est un projet de construction de 12 condominiums, dont la livraison est prévue en juillet prochain. Les logements sont prévus au deuxième et troisième étage de l’immeuble. Le rez-de-chaussée abritera vraisemblablement une brasserie artisanale. L’édifice avait été ravagé par un incendie en 2008. L’immeuble abritait à l’époque le restaurant Réveil Matin.

Il y a quelques mois, des immeubles à condos en construction du quartier Hochelaga-Maisonneuve avaient été ciblés par des incendiaires. Les autorités n’écartaient pas la piste que ces brasiers aient été allumés par des individus opposés à l’embourgeoisement dans ce secteur populaire de l’est de Montréal. Un graffiti représentant des flammes sur des condos avait même été peint au pochoir au bas de l’affiche résumant le projet immobilier visé.

Aucun graffiti de ce genre n’a été retrouvé près du chantier de la promenade Masson.

En 2009, des dizaines de condos de trois projets immobiliers en construction avaient été réduits en cendres à Montréal. Pyromanie? Vandalisme? Sabotage ? Les policiers tentaient de faire la lumière sur ces incendies et les promoteurs de ces chantiers, interrogés par La Presse, erraient alors en plein brouillard et disaient n’avoir fait l’objet d’aucune menace.

(Et comment faire la lumière quand on en est pas une?)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :